samedi 17 février 2018

300 victoires avec la CGT

Vidéo avec Philippe Martinez lors de la journée des luttes gagnantes :

Pour en savoir plus :lire l’article consacré à cette journée. Retrouvez prochainement une série de témoignages de syndicalistes à ce sujet.


Articles les plus récents

jeudi 8 février 2018

Alerte des élus CGT sur le projet AP-HP

Alerte : Risques Psycho Sociaux sur le Projet APHP (Département BS Finance Ile de France)
Ce projet APHP a débuté depuis début décembre 2017. Il consiste, à terme pour une quarantaine de salariés Atos (à ce jours 12 salariés y sont déjà affectés) à intervenir dans les hôpitaux APHP de l’île de France pour : • Former des personnels hospitaliers à la gestion du Dossier Patient (progiciel existant) • Apporter un support quotidien au personnel hospitalier au sein des services de l’Hôpital, parmi lesquels :
Réanimation ( au sein du service - tableau électronique au pied du lit des patients)
Urgence (au sein même des chambres de soin)
Bloc opératoire (dedans avec le déguisement du chirurgien qui va (...)

mardi 30 janvier 2018

Petit manuel à l’usage des heureux et futurs heureux bénéficiaires du contrat de génération

Conseils d’une déléguée syndicale CGT
Tout le monde s’accorde (y compris certains managers) : l’accord sur le contrat de génération (négocié et signé par la CGT) est un bon accord mais encore faut-il qu’il soit appliqué
D’esprits aventureux, j’ai demandé, déjà, à bénéficier du précédent accord
1ère règle rien n’est acquis il faut tout vérifier :
L’accord prévoie le maintien des cotisations retraite sur un salaire à taux plein Il faut donc vérifier sur chaque fiche de paie
Les cotisations retraite du régime général et du régime complémentaire
Les bases de cotisations
montant tranche A temps partiel + montant maintien tranche A = montant tranche A Sécurité Sociale
salaire de référence temps plein = (...)

vendredi 26 janvier 2018

Communiqué intersyndical FO - CGC - CFDT - CGT - UNSA -CFTC

Le 22 janvier 2018 MAINTENANCE du GROUPE ATOS :
Les salariés condamnent le projet d’externalisation !
Une note d’information, encore très générale, concernant les activités de Maintenance du Groupe Atos (ex Maintenance du Groupe Bull), vient d’être remise au CE Atos Bull Technologies. Ce qui n’était soi-disant qu’une étude devient désormais un projet qui concerne 304 salariés en Europe dont 164 salariés de la société Bull en France parmi lesquels 14 apprentis. Ceux-ci seraient transférés collectivement (transfert contraint). En plus, 23 salariés se verraient proposer un transfert individuel (transfert volontaire). L’intersyndicale considère que la maintenance a toute sa place au sein du Groupe Atos et (...)

lundi 15 janvier 2018

C’était à la une ! 1892, la grève de Carmaux

Un article d’Henri Rochefort sélectionné par RetroNews, le site de la BNF et diffusé par "La Fabrique de l’Histoire" sur France Culture
Extrait : Depuis d’innombrables années les patrons serrent sans pitié ni remords la vis à leurs salariés, et quand ceux-ci se décident à se rebiffer, ceux-là prennent des attitudes de Mignon aspirant au ciel et s’écrient douloureusement :
« Les ingrats ! c’est à renoncer à faire le bien ! ».
Lire la suite :
Article original
Transcription et player radio

vendredi 22 décembre 2017

déclaration de l’intersyndicale « CGT - FO - CGC - UNSA » concernant la négociation QVT

« volet gestion des salariés en situation d’ intermission ».
La période actuelle des congés n’a pas permis à la CFDT de se prononcer à ce stade sur cette déclaration. Elle transmettra sa position ultérieurement.
Notre constat : Une dérive de la direction La direction s’égare, elle souhaite utiliser partiellement cet accord pour mettre au pas les salariés qui ne jouent pas le jeu de l’intermission (pourcentage infime des salariés Atos). On sent une véritable obsession de l’encadrement Atos sur ce sujet. La volonté clairement exprimée par la Direction est de faire jouer à cet accord le même rôle que l’ancienne Charte BS de l’intermission .
Ce faisant, elle tente de tirer cet accord vers le bas et ne se (...)

vendredi 22 décembre 2017

Structuration de l’ accord QVT - Gestion des salariés en situation d’intermission

Proposition de l’intersyndicale CGT - UNSA - CGC - FO - CFDT
· Les grands principes transverses à toutes les entités de l’intermission · Rappels des fondamentaux · L’intermission est une situation normale · Rappel du droit : L’employeur a l’obligation de fournir du travail aux salariés qui lui sont liés par un contrat de travail · Il n’y a pas de droit et devoir spécifique aux salariés en situation d’ intermission. Ce sont les mêmes que ceux applicables à tous les salariés Atos. A ce titre la charte BS existante est abandonnée · Engagement de respect et bienveillance de tous les salariés Atos (management, commerce, salariés en mission ou en recherche de (...)

vendredi 15 décembre 2017

GEMALTO : Déclaration Intersyndicale CET Atos Solutions

Déclaration commune CGC, CFDT, CFTC, CGT, FO, UNSA lors de la réunion du 14/12/2017 :
Le mardi 12 décembre 2017, près de 300 salariés se sont rassemblés devant le site Gemalto de La Ciotat, dans les Bouches-du-Rhône. Ils s’opposent au projet de suppression de 288 emplois en France, proclamant sur leur pancarte « 330 millions de bénéfices ; non aux licenciements boursiers ! »
D’autres actions étaient prévues sur les autres sites.
Atos a fait une offre d’achat « opportuniste » boursière sur cette entreprise. Nul doute que si cette offre réussit, Atos profitera du bénéfice financier de cette purge des effectifs.
Les organisations syndicales du groupe ATOS représentées au sein du Comité d’Etablissement (...)

jeudi 26 octobre 2017
par  Le Merle moqueur

Elections DP et CE 2017 : 2e tour

Elections DP et CE 2017 : 2e Tour
Tout d’abord la CGT ATOS-BULL souhaite remercier tous les salariés qui ont voté pour les listes que nous présentions dès le premier tour des élection des CET et des DP. Grâce à vos vote la CGT représente 15% au niveau du groupe ATOS et pourra donc être présente à toutes les négo.
Une forte participation
Le quorum a été dans presques tous les collèges aux élections des CET, sauf pour les employés, les assimilés et les suppléants cadres au CET Solutions (ex CE Intégration). Un 2e tour y sera nécessaire. Cela sera également le cas pour les sites où localement le quorum n’a pas été atteint en DP.
Confirmer et amplifier lors des 2nd tours
Au CET Intégration la CGT a la (...)

Albums les plus récents

Brèves

Le gouvernement permet aux employeurs d’imposer des forfaits jours sans accord des cadres

lundi 19 février

En catimini, le gouvernement a mis fin au volontariat pour les forfaits jours via un amendement intégré à la 6ème et dernière ordonnance travail en Commission Mixte Paritaire.
Plus d’information dans le lien ci dessous :

Accenture condamnée pour usage abusif des forfaits jours

jeudi 28 décembre 2017

La CGT a obtenu la condamnation de la société Accenture qui ne décompte pas le temps de travail de ses salariés en forfait heures.

GREVE le 12/12 chez GEMALTO

mardi 12 décembre 2017

En ce jour où le groupe ATOS a annoncé son intention d’acheter GEMALTO, les salariés sont en grève contre un plan de licenciements.
Plus d’information ci-dessous :

Sur le Web : Intersyndicale Gemalto

ORDONNANCES MACRON/MEDEF

jeudi 7 décembre 2017

Une 6ème ordonnance : balai... pour les droits et garanties des salariés

Lire la suite dans le lien

Victoire

jeudi 7 décembre 2017

Le gouvernement français soutient l’adoption d’une norme internationale contraignante contre les violences sexistes et sexuelles

Suite à l’interpellation des syndicats et des féministes, le gouvernement français vient de changer sa position et soutient maintenant clairement l’adoption d’une convention OIT contraignante contre les violences sexistes et sexuelles. La CGT se félicite de cette victoire et de ce changement de position.

Ordonnances Macron

samedi 11 novembre 2017

LA CGT DEMANDE AU CONSEIL D’ÉTAT DE SUSPENDRE LES ORDONNANCES

Plus de détails dans le lien ci dessous.
Ces ordonnances sont à l’origine de graves régressions sociales et sont porteuses de flexibilisation et de précarité pour les salariés. Elles ne reviennent pas seulement sur des droits durement acquis mais elles creusent également des inégalités déjà trop importantes, ce que la CGT déplore. C’est pourquoi tous les moyens de s’y opposer doivent être mis en œuvre, qu’il s’agisse de se mobiliser dans la rue le 16 novembre prochain ou devant les tribunaux.