Quand la politique commerciale d’AOSI fait défaut, les salariés trinquent

mardi 20 octobre 2009

L’agence de Lyon se trouve dans la deuxième région de France sur le plan économique, avec une forte activité industrielle et commerciale. Or, depuis le début de l’année, le site de Lyon-Villeurbanne souffre d’un manque récurrent d’activité avec comme conséquence une diminution des effectifs de 10% en un an. Afin de résorber le taux d’inter contrat important, nos collègues ont été obligés d’accepter des missions sur les autres sites d’Atos Origin Integration, ou des missions sous-qualifiés (e.g. un PM6 qui revient au développement). Ils sont ainsi nombreux à effectuer tous les jours des allers-retours épuisants entre Lyon et Grenoble, et à subir le harcèlement d’un certain encadrement aux méthodes brutales, qui impose un management par la terreur.

Dans le cadre de sa politique d’industrialisation des processus et de création de CDS, la direction a dépouillé le site de Lyon de ses activités traditionnelles (projet CNAM, projets Telecom etc..), en les envoyant sur les autres sites, et a laissé mourir les comptes régionaux en ne répondant plus à leurs appels d’offres. La Direction a voulu spécialiser ainsi le site de Lyon dans l’activité de « testing » (usine à tests) sans mettre en place une politique de coopération entre les sites. Au final, les activités du CDS de Lyon ont périclité mettant nombre de salariés du site en inter contrat, malgré leur engagement et leur professionnalisme.

De plus, la politique de délocalisation systématique des projets en Inde mise en place par la nouvelle direction, risque de donner le coup de grâce aux activités projets du site de Lyon. Il est à noter que pendant la période de démantèlement du site de Lyon, la Direction n’a fait aucun effort au niveau commercial pour chercher de l’activité sur Grand-Lyon.

Lors de la réunion du CE du 28 septembre 2006, le Directeur Général d’alors, Mr Zeitoun tenait des propos suivant sur l’activité de Lyon « En revanche, l’activité en région porte principalement sur des clients locaux. Nous y sommes opportunistes auprès des PME, notamment à Lyon ou Orléans. ».

  • Combien de PME sont nos clients sur Lyon ?
  • Combien de salariés de Lyon travaillent pour les industries pharmaceutique et chimique très implantées dans la région lyonnaise ?
  • Le site de Lyon ne va-t-il pas devenir qu’un site voué aux activités BAS ?

Brèves

L’aéronautique un secteur qui ne connait pas la crise … en apparence !

vendredi 26 juin 2015

la coordination CGT Airbus (dont la CGT Atos) sur Mediapart

Sur le Web : Mediapart - CGT Airbus

Manifestation à Rennes (35) le 23/11

vendredi 8 novembre 2013

Manifestation pour l’emploi en Ille et Vilaine. Cette manifestation fait suite à l’annonce des suppressions de postes à Alcatel et Renesas pour le secteur Telecom et dans bien d’autres secteurs. Elle débutera le samedi 23 novembre à 10h30, place de la gare, à Rennes. Vous pouvez retrouver les propositions de la CGT dans le lien ci dessous :