La Cgt-Atos s’inquiète sur l’avenir d’Atos à...

samedi 29 mars 2014

La Cgt-Atos s’inquiète sur l’avenir d’Atos à Grenoble et profite de la venue de Mr Jean François AUSSEUR, le directeur d’Atos SI et représentant de la Direction Générale d’Atos, pour lui poser des questions légitimes des salariés d’Atos du site de Grenoble.

En 2010, la Direction d’Atos a créé AWG en répartissant les salariés de notre site dans deux sociétés différentes (AWG et Atos SI).

Atos Worldgrid :
Dans sa présentation d’AWG aux salariés et aux IRP, la direction promettait d’accroitre l’activité dans le secteur de l’énergie en investissant et en augmentant le chiffre d’affaire d’AWG France de 50 millions d’euros en 4 ans (95-100 M€ en 2010 à 140-150M€ en 2014). Lors de la réunion du CE du mois de février 2014, la direction a annoncé une baisse du CA d’AWG en 2013 et une baisse du budget pour 2014.

Quels investissements Atos envisage-t-il pour développer et maintenir l’activité à Grenoble ?

Quelles mesures va prendre la Direction pour retrouver la Croissance ?
Depuis 1er janvier 2014, AWG fait parti de la GBU, comment AWG va intégrer le SL E&U ?

Atos SI et ATS :
Que constatons-nous sur l’activité d’Atos SI à Grenoble depuis deux ans ? Une diminution de l’activité d’Atos SI avec l’offshorisation du projet RENAULT, l’arrêt du projet CNAM et le départ des projets télécom vers le site de Rennes.
Lors de la création de l’agence ATS, il était question de gagner des contrats localement, ce qui justifiait et devait compenser le déplacement des TMA existantes (Renault et Orange).
Or l’activité ATS n’est pas au rendez-vous. Des salariés se retrouvant en inter-contrat vivent mal cette situation. La Direction locale reporte sur les salariés, le manque d’activité, cette situation n’est pas acceptable. La responsabilité de la direction est de fournir de l’activité à ses salariés et non l’inverse.
La CGT demande que la direction locale cesse de culpabiliser et de tarabuster les salariés en intercontrats.

Enquête Wellbeing at work :
Les résultats de cette enquête montrent la défiance des salariés vis-à-vis de la politique menée par la Direction d’Atos (quasi gel de salaires depuis plusieurs années, manque d’investissement, manque de formation, des licenciements, les frais professionnels ne suivent pas l’inflation, etc..).
La Cgt-Atos demande à la Direction de placer les salariés au centre du développement de l’entreprise, notamment en revoyant sa politique salariale et d’investissement.



Documents joints

PDF - 279.4 ko
PDF - 279.4 ko

Brèves

L’aéronautique un secteur qui ne connait pas la crise … en apparence !

vendredi 26 juin 2015

la coordination CGT Airbus (dont la CGT Atos) sur Mediapart

Sur le Web : Mediapart - CGT Airbus

Manifestation à Rennes (35) le 23/11

vendredi 8 novembre 2013

Manifestation pour l’emploi en Ille et Vilaine. Cette manifestation fait suite à l’annonce des suppressions de postes à Alcatel et Renesas pour le secteur Telecom et dans bien d’autres secteurs. Elle débutera le samedi 23 novembre à 10h30, place de la gare, à Rennes. Vous pouvez retrouver les propositions de la CGT dans le lien ci dessous :