Liquidation des activités WSDS

mercredi 19 novembre 2014
par  Le Merle moqueur

Vente des activités Support (poste de travail et hot-line) à Manpower, A l’appel de la CGT, de la CGC et de l’UNSA

Mobilisation du jeudi 20 novembre

à l’entrée de l’immeuble River Ouest à Bezons

Point de vue de la direction

Le positionnement d’ATOS comme « tier one company » (« sociétés de premier rang ») engendre une structure organisationnelle adaptée aux grandes affaires d’infogérance complète et non pas aux affaires pures d’activité de support au niveau national.

Afin de gagner et délivrer les grandes affaires d’infogérance, ATOS a mis en place une organisation structurée et adaptée à ces affaires, composées de nombreux intervenants spécialisées dans tous les domaines et de structure de contrôle exigeantes. Les équipes de vente et d’avant-vente sont organisées afin de répondre à cette demande. Les équipes opérationnelles sont également organisées de manière globale afin de délivrer ses services de manière industrielle.

Par conséquent, nos organisations de vente et de « delivery » ne sont plus adaptées aux affaires « pur poste de travail ».

Nous pouvons nous interroger sur le devenir d’autres activités.

Quand on veut noyer son chien, on dit qu’il a la rage

Les grands deals internationaux ne sont pas nombreux, c’est aussi pour cette raison qu’Atos ne cesse de perdre des parts de marché en France que ce soit en Infogérance ou en Intégration de systèmes. A ce constat il faut ajouter la perte d’effectifs de la GBU France. Depuis septembre 2009, l’arrivée de Thierry Breton, la GBU France a perdu plus de 2500 emplois.

En conséquence de cela, l’activité WSDS n’est plus rentable au sein d’ATOS depuis de nombreuses années, selon le direction d’ATOS.

Selon les chiffres fournis par PROSERVIA, chiffre d’affaire annuel par salarié :

  • PROSERVIA 52 000 €
  • WSDS 59 770 €

Sur un chiffre d’affaire de 52 m€ pour 2014, hors coût salarial et charges sociales, la marge est de 30%. Il y a bien sûr des charges telles que les locaux mais cela ne doit pas être bien lourd vu que l’essentiel de l’activité se passe chez le client. Où passe donc l’argent ?

Un cochon n’y retrouverait pas ses petits

Proservia a un vrai projet industriel à long terme (sic !). Les 866 salariés Atos et A2B n’intégreront pas les effectifs de PROSERVIA, ils seront finalement envoyés dans une entreprise nommée ARKES.

ARKES est une coquille vide : zéro salarié dans ses effectifs, avec un capital ridicule de 10000 €.

Au final, ARKES, filiale de PROSERVIA, elle-même filiale de MANPOWER !

Où est la logique ?

Prolonger


Portfolio

JPEG - 124.7 ko

Brèves

Égalité professionnelle : la CGT obtient de premières avancées

vendredi 11 janvier

Le principe d’une obligation légale de résultat en matière d’égalité de rémunération entre les femmes et les hommes, assortie d’une sanction financière en cas de non-respect, reprend une proposition de la CGT. Restait à définir les modalités concrètes de son application

Agissons : urgence, salaires, emplois et justice sociale

mercredi 21 novembre 2018

Des salariés actifs et retraités, des citoyens expriment une colère légitime pour avoir les moyens de vivre dignement, pour plus de justice sociale. Cette colère, la CGT la comprend et la porte au quotidien depuis plusieurs mois et au travers de nombreuses journées d’action et de grèves.

Carte des mobilisations du 1er mai

mardi 1er mai 2018

Retrouver la carte des mobilisations du 1er mai 2018 sur le site de la CGT (lien ci-dessous) ou sur le site infogram.

Solidarité avec les danois

mardi 1er mai 2018

Les employeurs du secteur public danois ont menacé les syndicats d’un lock-out massif des travailleurs du secteur public pour faire face à une menace de grève et pour mieux baisser les salaires ou augmenter le temps de travail.
Plus d’informations dans le lien ci-dessous.
Est ce le "diviser pour mieux régner", le "modèle danois" que veut suivre notre gouvernement ?

Le gouvernement permet aux employeurs d’imposer des forfaits jours sans accord des cadres

lundi 19 février 2018

En catimini, le gouvernement a mis fin au volontariat pour les forfaits jours via un amendement intégré à la 6ème et dernière ordonnance travail en Commission Mixte Paritaire.
Plus d’information dans le lien ci dessous :

Accenture condamnée pour usage abusif des forfaits jours

jeudi 28 décembre 2017

La CGT a obtenu la condamnation de la société Accenture qui ne décompte pas le temps de travail de ses salariés en forfait heures.