Alerte des élus CGT sur le projet AP-HP

jeudi 8 février 2018

Alerte : Risques Psycho Sociaux sur le Projet APHP (Département BS Finance Ile de France)

Ce projet APHP a débuté depuis début décembre 2017. Il consiste, à terme pour une quarantaine de salariés Atos (à ce jours 12 salariés y sont déjà affectés) à intervenir dans les hôpitaux APHP de l’île de France pour :
• Former des personnels hospitaliers à la gestion du Dossier Patient (progiciel existant)
• Apporter un support quotidien au personnel hospitalier au sein des services de l’Hôpital, parmi lesquels :
-  Réanimation ( au sein du service - tableau électronique au pied du lit des patients)
-  Urgence (au sein même des chambres de soin)
-  Bloc opératoire (dedans avec le déguisement du chirurgien qui va avec )

Certaines de ces prestations seront à réaliser dans un contexte d’horaires décalés (voire de nuit)

Les RPS déjà constatés lors de la sélection des salariés pour cette mission

Le besoin de montée en charge très rapide sur ce projet a engendré des pressions excessives et pour le moins maladroites sur certains salariés en situation d’intermission pour qu’ils acceptent leur affectation sur ce projet.
Par nature, certains salariés se sentent incapables (Savoir Être) d’enseigner, d’autres de parler en public, d’autres d’enseigner le lendemain ce que l’on vient de leur apprendre le jour même.
Lorsqu’on bouscule les salariés dans leur Savoir Faire certains parlent de mise en situation d’Inconfort, ici on les bouscule dans leur Savoir Être et nous appelons cela faire Violence aux salariés. Les alertes RPS ci-dessous qui ont suivi le prouvent.

Après seulement deux ou trois semaines de projet, ce forcing excessif a engendré des situations de stress absolu et 3 alertes très sérieuses ont été remontées dès le mois de décembre (sur 9 salariés affectés à l’époque).
• 2 alertes provenant de la médecine du travail
• 1 alerte de type Danger Grave et Imminent (DGI) - le niveau d’alerte le plus critique
Du jamais vu en si peu de temps, un record du « monde Atos » en terme de ratio et de nature des alertes !

A l’initiative de l’encadrement BS Finance (Ile de France) un comité de suivi paritaire (encadrement et élus syndicaux du département) s’est réuni le mardi 16 janvier 2018 sur ce sujet brûlant. Nous tenons ici, à remercier l’encadrement BS pour cette initiative de nature à faciliter le dialogue social et à permettre d’entrevoir des solutions rapides. Notre volonté a été de traiter au plus tôt ces difficultés et d’éviter ainsi que ces situations de stress ne se reproduisent sur d’autres salariés.

  • Revendication CGT 1 : Durant ce comité la CGT a demandé que cessent immédiatement ces pressions excessives sur les salariés. On a le droit de faire une erreur, on n’a pas le droit de la reproduire. Nous avons le sentiment d’avoir été entendu par nos interlocuteurs.

Les RPS malheureusement prévisibles

A ce stade du projet, le premier service hospitalier démarré est celui de l’ Odontologie.
Par la suite, des salariés Atos seront amenés à intervenir dans des services autrement plus difficiles, comme celui des Urgences, des Blocs Opératoires, de la Réanimation,….
Dans ces services le quotidien est parfois extrêmement rude. On peut y côtoyer la mort, la souffrance, le sang, ……
Tout un chacun n’est pas à même de supporter ces situations parfois bouleversantes.
Pour toutes ces raisons sus-citées, la CGT demande :

  • Revendication CGT 2 : Que l’affectation des salariés sur ce projet soit basée uniquement sur le principe du volontariat (ou droit de refus pour les salariés) sans que soit évoquée à aucun moment la menace du refus de mission par le salarié.
  • Revendication CGT 3 : Qu’un salarié qui ait accepté cette mission , dispose par la suite d’un droit de retrait s’il constate trop de difficultés, professionnelles ou personnelles, dans la réalisation de sa mission.
  • Revendication CGT 4 : Pour des raisons de carrières, de permettre aux salariés qui le souhaitent de quitter cette mission au bout de 6 mois.
  • Revendication CGT 5 : Pour ceux qui acceptent cette mission, compte-tenu des efforts consentis et des possibles horaires décalés, nous demandons qu’une prime significative soit allouée à ces salariés.
  • Revendications CGT 6 : Nous demandons que soit rédigée au plus tôt une (ou plusieurs ?) « Fiche de Poste » qui décrive clairement les conditions et attendus de la mission proposée aux salariés.

Nous avons demandé à la direction de se positionner immédiatement lors des réunions DP et CHSCT de Bezons sur ces 6 premières revendications CGT cités ci-dessus.

La direction n’a pas répondu aux revendications légitimes des salariés. Elle ne prend pas la mesure de la situation. La CGT est donc déterminée à utiliser tous les moyens, même légaux pour protéger les salariés et leur santé.


Brèves

L’aéronautique un secteur qui ne connait pas la crise … en apparence !

vendredi 26 juin 2015

la coordination CGT Airbus (dont la CGT Atos) sur Mediapart

Sur le Web : Mediapart - CGT Airbus

Manifestation à Rennes (35) le 23/11

vendredi 8 novembre 2013

Manifestation pour l’emploi en Ille et Vilaine. Cette manifestation fait suite à l’annonce des suppressions de postes à Alcatel et Renesas pour le secteur Telecom et dans bien d’autres secteurs. Elle débutera le samedi 23 novembre à 10h30, place de la gare, à Rennes. Vous pouvez retrouver les propositions de la CGT dans le lien ci dessous :